You are currently viewing Les protéines en poudre : lesquelles choisir

Les protéines en poudre : lesquelles choisir

Cela impressionne toujours, lorsque l’on se pointe dans un magasin de compléments alimentaires pour sportifs. Des énormes pots fluo dégoulinent de part et d’autre des étagères. On se dit, que rien qu’en achetant un des pots on devient musclé. 

Il n’y a pas de miracle. Si on veut prendre du muscle il faut s’entrainer, il faut bien dormir et il faut surtout bien se nourrir. 

Et en ce qui concerne l’alimentation, il est fondamental d’avoir un apport en protéines supérieur à leur dégradation (http://sportifyme.fr/turnover-des-proteines). Cela peut représenter une bonne quantité de protéines qui devient difficile à ingérer lors des repas et impossible à concilier avec notre travail. 

Il y a ceux qui disent qu’il suffit juste d’avoir une alimentation équilibrée. Tu parles… Ceux-là ne savent pas ce que c’est de partir à l’arrache entre midi et deux pour s’entrainer et assurer des rendez-vous juste après, genre à 14 heures pile! Comment on fait dans ces cas là pour manger le steak, le poulet ou et poisson. 

Heureusement, les protéines en poudre sont là, faciles à transporter et faciles à consommer. 

Explication 

Elles sont souvent fabriquées en déshydratant du lait, de façon à obtenir la poudre, en enlevant les graisses et en ajoutant des édulcorants et des aromatisants. Elles sont en général sans sucre, sans graisse, donc très peu caloriques. 

Mais toutes les poudres ne se valent pas. (Ca serait trop simple…). Il existe 4 grands types de protéines : 

  • La Whey : le lait est composé à 80 % de caséine et à 20% de lactosérum ou petit-lait (ce liquide qui surnage dans les yaourts). C’est à parti de ce 20% de lactosérum que l’on obtient la Whey. C’est LA protéine phare des sportifs, celle qui possède la plus haute valeur biologique, c’est à dire que les acides aminés qui la composent sont les plus assimilables par l’organisme.  Ils sont digérés de manière extrêmement rapide. Le meilleur moment pour la consommer est en collation comme par exemple le matin ou juste après l’entrainement. 
  • La whey peut s’obtenir à partir du fromage et du lait et peuvent être filtrées différemment. La forme la plus filtrée est l’Isolat de Whey. L’isolat est plus riche en protéines et mieux délactosé, mais c’est un peu plus couteux.   
  • La Caséine : appelée également protéine de lait, sa digestion est beaucoup plus lente, ce qui lui confère une puissante action anti-catabolique. Elle garantie une arrivée progressive d’acides aminés sur plus de 8 heures non-stop. Elle est donc particulièrement appropriée le soir avant de se coucher. Il existe trois grandes catégories de caséine. Préférez la caséine micellaire, sa durée d’action est plus prolongée. 
  • Les protéines d’œuf : avant l’arrivée de la whey, elles représentaient la référence en qualité biologique. Elles sont utilisées essentiellement par les sportifs ayant une intolérance aux protéines de lait. 
  • Les protéines de soja : D’origine végétale, elles sont idéales pour éviter les substances animales ou pour protéger la masse osseuse chez les végétariens. Toutefois, leur potentiel anabolique est inférieur à celui des protéines animales. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.